Mécanisme de rémunération de capacité (CRM)



Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 mars, la Chambre a enfin adopté le projet de loi CRM, soit ce texte qui permet d’assurer la sécurité d’approvisionnement en électricité du pays et donc de garantir la sortie effective du nucléaire en 2025 comme le prévoit la loi.


La nouveauté par rapport au projet du précédent gouvernement, c’est l’instauration d’une clause entérinant le fait qu’il ne sera pas permis que le mécanisme puisse avoir un impact négatif sur la facture des ménages et des petites entreprises. C’est là la position que nous socialistes avons toujours défendue.